Le Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) est en cours d'élaboration par la Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (CU GPSEO)

Le 14 avril 2016, la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise s’est lancée dans l’élaboration de son Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi). À travers ce document d’urbanisme qui fixe les règles d’occupation et d’utilisation du sol, elle souhaite faire émerger un projet partagé et une vision d’ensemble cohérente du territoire tout en mettant en valeur l’identité et les spécificités de ses 73 communes. Pour le construire et définir les axes stratégiques de développement pour les années à venir, les élus de la communauté urbaine et les 73 maires ont souhaité se tourner vers les habitants.

Dans le cadre de l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal, un registre est mis à disposition du public par la CU GPS&O, et disponible pour toutes remarques, commentaires et observations pendant toute la procédure d’élaboration du document auprès de la Direction de l’Aménagement et de l’Urbanisme (DAU) de la Mairie de Triel-sur-Seine.

Le PLUI en ligne

Le Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) sera consultable en ligne à partir de janvier 2019 et uniquement sur demande à l’adresse suivante : planification-urbanisme@gpseo.fr.

NB : seules les remarques des habitants formulées lors de l’enquête publique du PLUi (juin / juillet 2019) seront prises en compte dans la version du PLUi approuvé.

Pour en savoir plus : https://construireensemble.gpseo.fr/

L'enquête publique sur le PLUi

https://www.enquetes-publiques.com/

2ème arrêt pour le PLUi

Dans le cadre de la procédure d’élaboration du Plan Local d’Urbanisme intercommunal, vous trouverez ci-dessous en téléchargement :

- la délibération arrêtant le projet de PLUi arrêté (arrêt n° 2) en date du 9 mai 2019

Ainsi que les pièces annexées en version dématérialisée :

- projet de PLUi tel qu’il a été arrêté le 11 décembre 2018
- et le rapport de synthèse des avis des communes et des Personnes publiques associées et consultées.

Ce 2ème arrêt avait pour objectif principal de re-délibérer à la majorité qualifiée des élus de la CU pour tenir compte d’un avis défavorable rendu par l’une des 73 communes sur le projet arrêté le 11 décembre 2018. Ce deuxième arrêt a fait l’objet d’un vote favorable à hauteur de 90 % (82 % au premier arrêt).