Les hubs multiservices de GPS&O lauréats du trophée France Mobilités !

Le programme innovant et ambitieux de la communauté urbaine dédié au développement des mobilités en milieu rural et périurbain a été distingué par le ministère des Transports. Cette reconnaissance s’accompagne d’un financement de 100 000 €.

Catégorie : Transports

Publié le

C’est Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État aux Transports, qui a remis le trophée France Mobilités à Philippe Tautou, président de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise, mercredi 20 novembre à l’occasion du Congrès de maires de France, Porte de Versailles à Paris. Le gouvernement salue la dynamique locale engagée par GPS&O en faveur des déplacements. Une reconnaissance qui se traduit également par un financement de 100 000 € pour l'ingénierie nécessaire au développement de ce projet communautaire.

Interconnexion et services du quotidien

La communauté urbaine a lancé une opération de maillage de son territoire par la création de 77 hubs multiservices d’ici 2024. Il s’agit d’un réseau de plateformes physiques proposant une offre multimodale associée à des services de la vie quotidienne. La finalité est non seulement de permettre l’interconnexion entre les différentes options de moyens de transport (bus, covoiturage, train, transport à la demande, piéton ou vélo… selon les lieux) mais aussi d’y proposer des offres de services de proximité (paniers frais, dépôts de pain, relais colis, coworking, foodtrucks…).

Alors que le prolongement du RER E jusqu’à Mantes-la-Jolie se profile à l’horizon 2024, ces hubs se présentent comme des relais indispensables pour organiser les rabattements vers les 9 gares Eole sur l’ensemble du territoire tout en proposant une alternative au tout-voiture. Ils seront donc implantés en zones urbaines, dans les parcs d’activités économiques mais aussi dans des secteurs périurbains ou ruraux, comme c’est déjà le cas à Gaillon-sur-Montcient.

Voir l'image en grand

Télécharger la carte des HUBS multiservices de GPS&O

Une réponse aux inégalités territoriales

Aujourd’hui, 40% de la population française n’a pas ou peu accès aux services de transport public. La voiture reste donc le mode de transport le plus utilisé au quotidien. Cette dépendance, encore plus marquée en zones périurbaines et rurales, induit des inégalités. C’est pour répondre à cette problématique que le ministère en charge des Transports et l’ADEME ont lancé cet Appel à Manifestation d’Intérêts « Territoires d’expérimentation de nouvelles mobilités durables » en mars dernier.

Les huit projets lauréats sur le plan national, dont celui de GPS&O, encouragent de nouvelles solutions de mobilité quotidiennes et durables dans des territoires peu denses.