site de la ville de Triel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Le gestionnaire

3 442 abonnés sur un total de 3 935 que compte la Ville ont vu leur prix de l’eau baisser de 19.40 % par rapport à janvier 2013. Quelques chiffres clés

Le prix de l’eau avant que Triel n’adhère le 1er janvier 2013 au SIDEC (syndicat de Distribution d’Eau du Confluent) était de 1,7248 € le m3. Il est depuis le mois juillet dernier à 1.3810 € le m3. L’abonnement des « petits compteurs » (diamètre de 15 mm) dont sont dotés 87 % des abonnés est passé de 27.84€/an en 2013 à 22.99€/an aujourd’hui.

Quid des 431 « gros compteurs » ?

Le SIDEC a mis en place une politique tarifaire pour encourager les usagers à maitriser leur consommation en favorisant les petits compteurs et en augmentant l’abonnement pour les plus gros (diamètre de 20 mm et plus).

Or, Véolia, contre toute logique, avait équipé des abonnés de « compteurs de 20 » sans rapport avec leur consommation ! On comprend mieux la grogne de certains qui, après avoir espèré une baisse, ont vu leur facture augmenter de 2%. Cette question a été réglée par nos représentants au conseil syndical du SIDEC : Plus de 50 % des abonnés équipés d’un compteur de 20 se verront appliquer la baisse de 19.40%.

Ces précisions faites, il faut expliquer pourquoi nous avons choisi d’adhérer au SIDEC :

1. Un réseau mal entretenu par Véolia dont le rendement est seulement de 75 %, soit une perte de 188 000 m3 qui impacte indirectement le prix de l’eau.

2. Des grosses réparations toujours retardées et sans apport de fonds propres de Véolia et donc intégralement reportées sur le prix de l’eau :

- Augmentation de la capacité de pompage en cas de crise (qui devait être effective en 2007) estimée à 150 000 € de travaux.

- Reprise de l’étanchéité des réservoirs pour un montant de 100 000 €.

3. Changement des branchements en plomb pour 608 abonnés : Cette directive européenne connue depuis 1998 imposait le remplacement intégral de ces branchements fin 2013. Ces travaux d’un coût de 173 741 € HT, commencé tardivement en 2009, ne pouvaient s’amortir que sur 5 ans. C’est à dire jusqu’au terme du contrat avec Véolia. Ces retards ont généré une augmentation du prix de l’eau de 21.69% en 2010.

L’adhésion au SIDEC et la négociation qui l’a précédée ont abouti a un accord très favorable pour notre commune puisque la totalité des travaux, ainsi que le remplacement progressif des canalisations usagées, seront intégralement pris en charge par le SIDEC sans impacter lourdement la facture d’eau.

D’autre part, le lissage sur 20 ans par un emprunt du coût des branchements en plomb a permis la baisse du prix de l’eau comme indiquée plus haut. Voila la vérité sur le prix de l’eau à Triel qui, faut-il le rappeler, est l’un des plus bas des villes environnantes. (Contrairement à ce qu’affirme une étude erronée d’UFC Que choisir 78 de février 2014).